Le capitaine Omar Touré va retrouver la liberté la semaine prochaine après une mise aux arrêts et ses sorties spectaculaires lors des évènements de mars 2021.

Mais en attendant, il apprend qu’une enquête a été ouverte dans le cadre de l’affaire dans laquelle aussi bien le capitaine Touré que bien d’autres personnes ont déjà été entendues.

Selon “les Échos”, c’est à l’issue de cette enquête menée par l’inspection interne de la gendarmerie nationale, que la décision de le radier ou pas de la gendarmerie sera prise. Toutefois, la décision ne peut être prise que par le chef de l’État, chef suprême des armées…

Partager.

Commenter