Dame Mbodj est contre l’attitude de certains Sénégalais, qui ont manifesté leur joie, suite à la disparition du Doyen des juges, Samba Sall, des suites d’une maladie. Le patron de Cusem authentique condamne fortement l’acte.

” Des posts d’une rare méchanceté, qui plus est gratuite, ont fait le tour des réseaux sociaux, s’appropriant même le décès de Samba Sall, qui pour des raisons mystiques, qui pour la simple de joie de le voir partir, sans juger du dossier qu’il a hérité de Me Mamadou Seck.”

Dans la foulée, l’enseignant charge le Président Macky Sall.

“Durant ses sept ans (7ans), il a fallu que les jeunes sonnent l’alerte pour que le Président réagisse. Espérons que les 65000 emploi annoncés seront respectés “.

Dans sa déclaration du 04 avril le Président Macky Sall a tenu ce discours sur l’emploi des jeunes.

“Dans l’immédiat, en soutien à l’emploi et aux ménages, j’ai décidé d’allouer, dès le mois de mai, 80 milliards de FCFA au recrutement de 65 000 jeunes, sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres”, a-t-il dit dans son message à la nation à la veille de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal.

Un quota spécial sera mis en place pour recruter 5000 enseignants pour le préscolaire, le primaire, le moyen et le secondaire, y compris les “daaras” modernes (écoles coraniques) et l’enseignement arabe.

A rappeler que Dame Mbodj était parmi les rafles d’opposants. poursuivi pour participation à une manifestation interdite et violation de l’arrêté n° 00-2555 en date du 19 Février 2021, lui et Karim Nitou Deug n’ont pas été déférés au Parquet, après leur garde à vue au commissariat central de Dakar.

 

Partager.

Commenter