Un politicien, de surcroit DG, avait envoyé gracieusement l’imam ratib de la commune de Diass à La Mecque. Il a eu l’outrecuidance de reprocher au religieux son amitié avec l’actuel maire de la localité.

En effet, l’imam avait reçu l’appel du politicien qui lui avait dit au bout du fil : « Si je savais que tu étais proche du maire, je ne t’aurais pas amené à la Mecque. »

Suffisant pour déclencher l’ire de l’imam. Ce dernier a profité d’une cérémonie funéraire à laquelle assistait le fameux DG, pour lui dire tout ce qu’il pensait de lui devant la foule qui est restée bouche-bée.

Il lui balancera tout de go qu’il était prêt à lui rendre son billet. Mieux, il lui a signifié n’avoir pas été demandeur, ni quémandeur du billet.

Partager.

Commenter