Dans sa livraison de ce matin, le journal Les Echos a véhiculé l’information selon laquelle Ousmane Sonko aurait fait l’objet d’une plainte pour viols répétitifs et menaces de mort, déposée par une certaine A Sarr, une jeune femme de 20 ans. Les enquêteurs ont de suite demandé à la jeune femme de se soumettre à des examens médicaux pour confirmer ou infirmer la thèse du viol. 

D’après des informations obtenues de Confidentiel-Lettre quotidienne, les résultats des examens médicaux de A Sarr ont confirmé l’existence d’un viol. Ces résultats constituent la première phase de l’enquête qui va poursuivre son bonhomme de chemin.

La question qui s’impose désormais, du moment que la thèse du viol a été confirmée par les examens médicaux, c’est de savoir qui en a été l’auteur. Si l’épisode du viol est récent, l’enquête pourrait même permettre de retrouver des tissus dermiques de la personne qui a été à l’origine du viol de la jeune femme.

Metrodakar

 

Partager.

Commenter