Le leader du parti Pastef-Les patriotes, Ousmane Sonko a jeté des pierres dans le jardin de la Convergence des jeunes républicains, en conclave à Tambacounda durant le week-end. Venu présider un “ndogou” des jeunes de Pastef, le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2019 a raillé les jeunes du parti au pouvoir dont la rencontre a été émaillée de violences.

“Tout à l’heure en venant, on m’a montré les images d’une rencontre de jeunes à Tambacounda où les chaises volaient dans tous les sens”, déclare le leader de Pastef, faisant allusion aux jeunes de l’APR, rapporte L’As.

Selon Ousmane Sonko les jeunes de son parti doivent retenir qu’ils sont une famille où il ne faudrait jamais, aujourd’hui ou plus tard, que pareille situation y arrive.

“Souvent, on dit que c’est quand les gens accèdent au pouvoir qu’il y a des enjeux d’argent qui les poussent à se quereller. En tout cas, il n’y aura jamais d’enjeux d’argent avec nous parce qu’on ne distribuera pas l’argent public. Celui qui s’attend à cela n’a qu’à plier bagages”, a-t-il ajouté.

Partager.

Commenter