Depuis la matinée de ce mardi 26 janvier 2021, des tirs à l’arme lourde déchirent le ciel de Kaour, une localité située à la frontière sénégalo-bissau-guinéenne. Les conflits dans cette zone qui datent des années 80 semblaient connaitre un moment de répit plutôt marqué. Ce qui avait ouvert la possibilité à l’épanouissement de nouveaux élans économiques dans la région naturelle de la Casamance.

Pour le moment, les raisons de ces échanges de tirs à l’arme lourde dans la commune de Kaour ne sont pas encore identifiées. Les populations de cette localité sont actuellement dans la panique. Selon certaines sources, elles pourraient arpenter le chemin tortueux de l’exil si le calme ne venait pas à être rétabli sur leurs terres.

Metrodakar

 

 

Partager.

Commenter