Avec la disparition de Diary Sow, les étudiants sénégalais de France ont mis au point un comité pour faciliter sa recherche. Les membres dudit comité ont engrangé en cours de route quelques frustrations qu’ils ont tenu à manifester. Ils ont fait face à la presse ce samedi pour apporter quelques précisions.

Les étudiants de France s’interrogent sur la provenance des informations de l’autorité consulaire

Le comité formé pour faciliter la recherche de Diary Sow fustige la posture de l’autorité sur la communication des informations concernant l’avancement de l’enquête. En effet, les autorités consulaires ont expliqué que la piste criminelle a été écartée et que les informations dont elles disposent son assez rassurantes. Les étudiants disent vouloir savoir sur quoi ces informations sont basées. <<Donc nous, on se pose la question de savoir comment elles ont fait pour avoir ces informations-là.>> ont-ils précisé.

<<Nous ne sommes pas leurs ennemis>>

Les étudiants de France ont tenu à rassurer l’autorité sur leur posture par rapport à la disparition de Diary Sow. <<On est pointés du doigt, les gens pensent que nous détenons des informations qui sont confidentielles et qui parlent de l’enquête, nous sommes juste des compatriotes, animés d’un esprit de solidarité, raison pour la quelle on a tout fait pour prendre de notre temps, sortir de notre bureau, arrêter notre boulot sortir dans la rue pour aider. II faut que les autorités sachent que nous sommes là pour les aider. Mais nous ne sommes pas leurs ennemis>> ont-ils confié.

Metrodakar

 

 

Partager.

Commenter