Dès l’entame du discours d’ouverture du président Macky Sall, présidant le conseil présidentiel sur l’insertion et l’emploi des jeunes, ce jeudi 22 avril, des voix ont commencé à chanter les louanges du chef de l’Etat. Mal à l’aise, Macky Sall a demandé à ce que les griots arrêtent et écoutent son discours, sans succès.

C’est ainsi que gêné par l’entêtement des griottes, Sall se voit ferme sur le ton. « S’il vous plaît, s’il vous plaît Madame, nous sommes en conseil présidentiel, ce n’est pas un meeting (Applaudissements du public). Avant de poursuivre : « Je demande l’attention du public. Vous pourrez après la rencontre fêter si vous le voulez, danser, chanter, mais pour le moment je souhaite que les débats soient des débats sereins et qu’on écoute tous les orateurs puisque ce qui vous a déplacés de l’intérieur du pays dans les contrées les plus lointaines jusqu’à Dakar doit vous permettre d’écouter les messages. D’abord le message du chef de l’Etat à l’ endroit de la jeunesse mais aussi le message de la jeunesse à l’endroit du président de la République. (kom niou deglou … !) .

Partager.

Commenter