Profitant de sa déclaration en perspective de la construction d’une mosquée à Thiès-Carrière, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre a corrigé Cheikh Omar Diagne qui, dans une sortie via les réseaux sociaux, avait laissé entendre que le Cheikh entamait ou cessait le ramadan suivant les indications du colonialiste.

Que des balivernes ! Serigne Bass Abdou Khadre, le porte-parole du Khalife Général des Mourides s’étonne que des gens gens osent encore s’attaquer à Serigne Touba. « Serigne Touba n’a jamais fléchi devant le colonialiste. Il est resté courageux, déterminé du début à la fin dans ses démêlés avec les blancs. Même quand ces derniers, après leur défaite, ont voulu lui accorder une médaille, il a refusé. Son Islam est pur et n’a jamais subi d’influence extérieure. C’est regrettable de heurter la foi des gens. Des gens se plaisent, très souvent, à déverser des énormités sur le Cheikh. La communauté mouride peut régler ce genre problème directement. Mais, elle privilégie la paix et la sérénité. La paix se cultive et se protège. Je tiens à dire que ce qu’il a raconté sur Serigne Touba ne recoupe pas avec la réalité. Le ramadan s’annonçait à Serigne Touba avant de venir et Shahban faisait pareil avant de s’en aller et c’est Serigne Touba qui le dit personnellement ».

Le dévot de Guédé d’inviter Cheikh Omar Diagne à cesser de se hasarder dans des sujets qu’il ne maîtrise pas. « Ce monsieur devrait parler de ce qu’il connaît. S’il ne donne pas de crédit au Soufisme, c’est son droit le plus absolu mais cela ne lui donne pas le droit de heurter la foi des autres. Les mourides sont attachés à leur guide alors les attaques et critiques n’y feront rien. Le legs de Serigne Touba ira, chaque jour, plus flambant et plus consistant ».

Partager.

Commenter