Sadio Mané apporte son soutien à la Palestine. L’attaquant sénégalais a fait un Post sur son compte Instagram, au moment d’autres voix autorisées se taisent, pour dénoncer ce qui vit ce peuple.

Encore un sportif qui déplore ce qui est en train de se dérouler à la Palestine. Sadio Mané puisque c’est de lui qu’il s’agit, dit avoir le “cœur brisé” face à l’escalade militaire dans le conflit israélo-palestinien. Le post du joueur de Liverpool est rapidement devenu viral. Plus d’un million de likes et près de 170.000 commentaires en moins de 24h.

Sadio Mané n’est pas le seul joueur à avoir manifesté leur soutien au peuple palestinien. D’autres footballeurs ont également diffusé des messages de solidarité sur les réseaux sociaux, à destination en particulier des Palestiniens du quartier de cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, le secteur de la ville sainte occupé par Israël. C’est le sort de familles palestiniennes menacées d’éviction par des colons juifs dans ce quartier qui a déclenché des heurts ayant fait plus de 500 blessés ces derniers jours.

L’international français et joueur de Manchester United, Paul Pogba, a ainsi posté une photo de lui sur Instagram, avec ce commentaire : « Le monde a besoin de paix et d’amour. L’Aïd viendra bientôt, alors aimons-nous. Priez pour la Palestine », a-t-il écrit en référence à la fin du mois sacré de ramadan, cette semaine.

La vedette algérienne Riyad Mahrez, qui doit bientôt disputer la finale de la Ligue des champions avec son équipe anglaise de Manchester City, a posté le drapeau palestinien sur son compte Twitter avec le hashtag #SaveSheikhJarrah. Ce tweet du champion d’Afrique a été retweeté plus de 50.000 fois.

L’international marocain de l’Inter Milan, Achraf Hakimi a lui posté une vidéo sur son compte Twitter d’une jeune fille voilée arrêtée par des agents de sécurité. « Vous n’avez pas besoin d’être un Arabe pour prier pour la Palestine, vous avez juste besoin d’être un humain », a écrit pour sa part l’Egyptien Ahmed Hassan » Koka », l’attaquant de l’Olympiakos Le Pirée, en Grèce.

La liste des sympathisants compte aussi le champion russe d’arts martiaux mixtes Khabib Nurmagomedov, l’ancien international français de football Franck Ribéry — qui évolue à la Fiorentina –, le défenseur allemand Shkodran Mustafi et l’ancien buteur malien Frédéric Kanoute qui a tweeté : « L’Apartheid continue et les Palestiniens sont expulsés de leur les foyers tandis que la plupart des dirigeants sont complices par leur silence ».

Cette campagne touche également d’autres acteurs du monde sportif comme l’ancienne star égyptienne du football Mohamed Aboutrika, qui travaille comme consultant pour la chaîne qatarie beIN Sports. Ce n’est pas la première fois que des sportifs arabes et musulmans proclament leur soutien à la cause palestinienne.

Partager.

Commenter