Prenant part à un panel sur la limitation constitutionnelle des mandats présidentiels, Mimi Touré a livré son avis sur la question. L’ancienne  présidente du CESE n’y est pas allée de main morte pour battre en brèche toute possibilité, pour Macky Sall, de faire un troisième mandat.

<<Nul ne peut exercer deux mandats consécutifs>>

Lors du panel sur la limitation des mandats présidentiels, l’ancienne dirigeante du CESE a tenu à être claire sur sa position par rapport à un potentiel troisième mandat du Président Macky Sall. «Un choix constitutionnel a été effectué lors du référendum du 20 mars 2016. Et à cette occasion, le Sénégal a modifié sa constitution, limitant le mandat présidentiel à deux mandats consécutifs, avec une précision importante qui était, à l’époque, clairement voulue qui précise, à l’article premier, que la durée du mandat du président est de 5 ans. La phrase qui suit c’est que ‘‘nul ne peut exercer deux mandats consécutifs’’. a-t-elle lâché.

<<Le président de la République a affirmé à plusieurs reprises qu’il effectuait son deuxième et dernier mandat>>

Selon Mimi Touré, Macky Sall a affirmé plusieurs fois qu’il était en train d’effectuer son deuxième et dernier mandat à la tête du pays. Selon elle, cette question est déjà <<derrière nous>>. Mimi estime qu’il est attendu du continent et partout ailleurs, le respect de la constitution qui est un gage de <<stabilité>>.

METRODAKAR

 

Partager.

Commenter