L’attaquant de Chelsea a évoqué la fameuse comparaison karting-F1 faite par son homologue madrilène en mars 2020.

Retour en arrière, le 29 mars 2020. Lors d’un direct Instagram avec le youtubeur Mohamed Henni pendant le tout premier confinement, Karim Benzema se lâche sur Olivier Giroud, qu’il estime loin d’être à son niveau sur les terrains.

”Ça va être vite fait. On ne confond pas la F1 et le karting, et je suis gentil. Next. […] Moi, je sais que je suis la F1.”

Le numéro 9 madrilène avait toutefois nuancé, en expliquant comment il percevait alors le rôle d’Olivier Giroud dans le dispositif de l’équipe de France: ”Ça marche parce qu’il est là, c’est la seule chose. Ça ne sera pas spectaculaire, ça ne va pas être une dinguerie, mais dans son truc, tu vas plus voir un Griezmann et un Mbappé parce que Giroud va aller au charbon”.

À cette époque, Karim Benzema était toujours ignoré par Didier Deschamps, alors qu’Olivier Giroud était lui régulièrement titulaire sur la ligne d’attaque des Bleus.

“Il n’y a aucune raison de se taper dessus”

Un peu plus d’un an après, la situation a bien changé. Karim Benzema a été rappelé pour l’Euro, et a même disputé l’intégralité du premier match de préparation face au pays de Galles, tandis qu’Olivier Giroud n’était même pas sur la feuille de match.

Ce dernier, interviewé par Le Figaro ce vendredi 4 juin, est revenu sur l’épisode du “karting”.

“Il n’y a aucune raison de se taper dessus avec Karim. Les déclarations qu’il a eues sur moi m’ont fait sourire et marrer plus qu’autre chose. Je l’ai pris avec beaucoup de recul à l’époque et encore plus aujourd’hui”, confie l’attaquant de Chelsea, récent vainqueur de la Ligue des champions.

“Je me mets aussi à sa place, ce n’est pas facile de faire son retour comme ça. Encore une fois, il faut savoir pardonner et ne pas être rancunier, ma foi me permet d’être en paix”, estime Olivier Giroud.

Et que se passera-t-il si l’équipe de France remporte l’Euro? “On ira fêter ça tous les deux sur un circuit en karting, ça fera une belle photo”, lance-t-il sous forme de boutade.

Partager.

Commenter