A l’heure où nous écrivons ces lignes, Ousmane Sonko est en train de faire face à la presse concernant l’affaire de viols répétitifs et de menaces de mort dans laquelle il a été cité. Dans son discours, Sonko a affirmé que c’est le chef de l’Etat Macky Sall qui est à l’origine de ce coup monté et qu’il est prêt à aller jusqu’à tuer un enfant pour arriver à ses fins.

Dans sa conférence de presse qui suit toujours son cours, Ousmane Sonko a fait de surprenantes déclarations sur l’affaire qui l’oppose à une certaine Adji Sarr. Le leader de Pastef a annoncé que ce dossier est un canular qui a été monté par Macky Sall et sa clique et qu’ils sont même prêts à tuer un enfant pour le liquider sur le plan politique.

Ousmane Sonko a appelé ses sympathisants et ses partisans à la résistance. Il promet au gouvernement en place des représailles à la hauteur de ses attaques. Il poursuit en précisant que Macky Sall ne connait que le rapport de force et qu’il faudra le rejoindre sur son terrain de prédilection pour le battre.

Metrodakar

Partager.

Commenter