La coordonnatrice du mouvement des cades a démissionné. Dans cette lettre, elle explique : 

 

A mes chers frères et sœurs patriotes de France,

Mon militantisme politique a débuté à PASTEF et en France en 2017 et j’en suis très fière. Ces années passées avec vous, ont été les périodes les plus riches de ma vie.

Jeune femme pleine de rêves et d’ambitions pour mon pays, ma voie était toute trouvée. Intégrer PASTEF sonnait comme une évidence ; un coup de téléphone, une mise en relation avec le contact de Paris (Birome Holo BA, mon mentor) et j’étais lancée.
Je découvrais alors des patriotes engagés dont l’amour pour leur pays était sans limite, des patriotes prêts à tous les sacrifices pour faire connaitre le projet PASTEF, encore beaucoup trop peu connu à l’époque. Je découvrais surtout des personnes responsables, humbles, désintéressées, généreuses avec une culture du don de soi que je n’avais jamais vu auparavant.

Quoi de mieux pour être gonflée à bloc !

Fraichement arrivée à Bordeaux, je fus mandataire lors des élections législatives de 2017. On travailla ensuite avec Fallou DIAKHATE, l’un des rares voir le seul militant actif à l’époque dans la région, à l’implantation de la section Nouvelle-Aquitaine, puis à la création de la cellule de Bordeaux qui, depuis, n’a cessé de grandir.
Je fus également responsable adjointe du pôle stratégie et projet avec Birome Holo BA, en tant que responsable et El Hadj Sega GUEYE, en tant qu’adjoint et responsable scientifique. Une belle expérience au sein de ce pôle qui a permis à la coordination PASTEF France de contribuer au programme politique JOTNA 2019 de la coalition SONKO président avec brio et à la mise en place du mouvement des cadres patriotes dont je suis aujourd’hui la coordinatrice en France.

En tant que membre du premier bureau de la coordination, ce fut une fierté de voir grandir le parti en France qui compte plus de 4000 membres et d’avoir pu contribuer aux différentes activités et actions phares de la coordination. Ce fut un honneur d’avoir pu participer activement à l’organisation de la tournée du Président Ousmane SONKO en France en 2018 notamment à l’organisation du dîner de gala avec d’autres patriotes et notre regrettée sœur, l’infatigable Seynabou BANE à qui je rends un vibrant hommage.
Arrachée trop tôt à notre affection, elle fut d’un apport considérable pour le parti et un exemple d’altruisme pour nous tous. J’en profite pour également rendre un hommage à tous les patriotes qui nous ont quittés et qui se sont donnés corps et âme pour le projet PASTEF. Que leurs âmes reposent en paix.

J’ai grandi, je me suis formée, je me suis enrichie auprès de vous, j’ai gagné en maturité et j’ai énormément appris de moi-même grâce à nos interactions.
J’ai également apporté toute ma force, toute mon envie, toute ma volonté sans compter mes heures, à ce projet PASTEF auquel je crois fermement.
Je ne peux écrire ces mots qu’avec fierté en voyant ce qu’est devenu PASTEF France aujourd’hui.

La vie étant faite de changements et d’évolutions, je suis aujourd’hui amenée à quitter la France pour des raisons personnelles et professionnelles et ce changement ne me permet plus d’assumer comme il se doit et avec les exigences que cela nécessite, les responsabilités qui m’ont été confiées au sein de la coordination PASTEF France.

Je souhaite donc me libérer de tous les postes de responsabilité que j’assume au sein de la coordination notamment en tant que coordinatrice du Mouvement des cadres patriotes (MONCAP) France, membre de l’Assemblée Générale de la coordination et responsable finances de la section Nouvelle-Aquitaine, afin que le gros travail déjà entamé puisse continuer avec des patriotes plus présents et plus à même d’assumer ces rôles désormais.

Ce n’est qu’un au revoir car, militante convaincue encore plus aujourd’hui, je serai toujours disponible pour accompagner la coordination et je poursuivrai mon engagement au sein du parti dans notre cher pays le Sénégal où j’ai posé avec beaucoup de plaisir, mes valises.

Je ne peux terminer sans vous exprimer toute ma gratitude pour ces 4 belles années passées à vos côtés. Je veux nommer mes frères et sœurs de Bordeaux et de la Nouvelle-Aquitaine avec qui j’ai découvert le militantisme de terrain ; des journées à faire des portes à portes, à échanger, convaincre nos compatriotes, à distribuer des flyers sous la pluie, sous la neige, sous un soleil de plomb ; vous avez fait de la cellule de Bordeaux un exemple au sein de la coordination. La récompense a été de gagner tous les bureaux de vote de la circonscription lors de l’élection présidentielle de 2019.

Je veux nommer mes frères et sœurs du premier bureau de la coordination avec qui j’ai appris la gestion de groupes. Nous avons surmonté beaucoup d’épreuves mais aussi partagé des moments très forts et toujours ensemble et solidairement. Vous êtes des piliers de la machine PASTEF. Votre expérience et votre connaissance du terrain mes chers frères et sœurs doivent continuer à servir la coordination et le parti.
Je veux nommer mes frères et sœurs du pôle stratégie et projet devenu aujourd’hui le MONCAP France qui regorge de talents et de profils très utiles au parti. Vous êtes une ressource intellectuelle indispensable ; grâce à vos réflexions et vos propositions, le MONCAP France a su démontrer son efficacité et son utilité au sein de l’organisation PASTEF. Les attentes sont encore énormes mais je n’ai nul doute que vous relèverez le défi.

Que dire des membres du bureau ! J’ai énormément d’admiration et de respect pour vous patriotes membre du bureau dévoués pour la réussite des activités du MONCAP France. Je vous remercie pour votre collaboration, votre patience et votre investissement. En un an de mandat, nous avons réalisé un travail énorme de structuration et d’organisation, avec un bilan riche et très positif malgré l’année de covid que nous avons présenté et partagé avec tous les membres. Nous avons travaillé sur une feuille de route ambitieuse pour 2024, je n’ai nul doute que vous saurez la mener à terme et avec succès. Je vous quitte avec regret mais je reste bien entendu toujours et plus que jamais membre de notre cher mouvement.

Je veux nommer tous les patriotes de France qui ont fait de notre coordination, une coordination de référence et de PASTEF de façon inéluctable, la première force politique sénégalaise dans le pays.

Je veux nommer les responsables du parti au Sénégal pour qui la tâche est mille fois plus ardue que la nôtre et qui ont fait énormément de sacrifices pour que le parti soit la vague déferlante qu’il est aujourd’hui. Et par là, je veux notamment remercier le coordinateur du MONCAP, Bassirou Diomaye FAYE pour sa disponibilité et sa collaboration en toute circonstance.
Je veux enfin nommer les responsables ou militants patriotes de la diaspora avec qui j’ai eu à travailler et échanger sur la situation et l’avenir du Sénégal qui les préoccupent.

Le travail en groupe, avoir des responsabilités ou manager des cadres n’est pas toujours aisé ; des incompréhensions, des écarts, des maladresses peuvent toujours arriver. Je m’en excuse sincèrement auprès de vous tous, si ces derniers ont été constatés parfois dans ma démarche.

PASTEF France a grandi, avec tout ce que cela implique comme avantages et inconvénients mais je suis convaincue que l’intérêt général et le projet PASTEF primeront toujours au-delà et au-dessus de tout. L’éthique, le patriotisme, la fraternité et le don de soi pour la patrie sont nos valeurs et nos références dans PASTEF et je suis rassurée de savoir que notre coordination est entre de bonnes mains, par ses coordinateurs et par cette masse majoritaire de patriotes désintéressés qui n’ont à cœur que de porter le Président Ousmane SONKO à la tête du pays pour l’espoir qu’il représente.

Enfin je rends grâce à Dieu qui nous a permis et continue de nous permettre d’être membre de ce projet PASTEF d’espoir pour un Sénégal nouveau et meilleur.
Bon vent à PASTEF France, bon vent mes frères et sœurs patriotes, je fus honorée de cheminer avec vous… l’histoire continue et elle sera belle. Vive le Sénégal.

Marie Rose FAYE
Militante de PASTEF

Partager.

Commenter