En 2023, le premier baril de pétrole et les premiers mètres cubes de gaz seront attendus selon les autorités Sénégalaises. Ces derniers espèrent avec la découverte des hydrocarbures au Sénégal, une croissance économique à deux chiffres à partir de cette date. Toutefois, cette lueur d’espoir risque de ne pas se réaliser selon les projetions inquiétantes de la société OpenOil. 

OpenOil met en doute tout espoir de développement !

La société d’analyse financière OpenOil basée à Berlin a dans une note publiée sur son site, présenté des prévisions alarmantes sur le développement de l’économie sénégalaise espéré avec l’exploitation des hydrocarbures découverts dans le pays. Dans le document qui présente les prévisions données par la société, il est indiqué que le pétrole et le gaz au Sénégal ne puissent transformer l’économie du pays.

Les conclusions majeures émises par les acteurs de l’étude 

Quelques conclusions majeures sont émises par les acteurs de l’étude réalisée sur les revenus des hydrocarbures découverts au Sénégal. La première déduction est que, les revenus pétroliers n’atteindront pas plus d’un milliard de dollars et « n’apporteront aucune contribution significative aux finances publiques du Sénégal ». OpenOil a par ailleurs prévu l’échec total sur les investissements engagés par l’Etat du Sénégal. Selon les acteurs de l’étude, il y-a à ce niveau un risque de surendettement.

METRODAKAR 

 

Partager.

Commenter