A. N. a été mortellement poignardée par Thierno Ibrahima Barry. Les faits ont eu lieu au bar «Golden Sun» de Liberté 6. L’affaire serait partie d’une banale histoire de salamalecs.

D’après le récit de Les Échos, A. N. aurait serré la main à tous les clients du bar sauf à lui, l’insultant au passage. Eméché, il la suit pour exiger une explication de son comportement irrespectueux.

A. N. répond à Ibrahima Barry avec dédain. Ce dernier ramasse un couteau et le lui plante à la joue droite. Inerte, baignant dans une mare de sang, elle rend l’âme.

En cavale, il a été arrêté à Ziguinchor. Jugé hier devant la Chambre criminelle de Dakar, le parquet a requis contre lui la réclusion criminelle à perpétuité. Il sera édifié sur son sort le 10 mai prochain.

Partager.

Commenter