Société

Sa liberté provisoire servie sur un plateau, Ousmane Sonko pose un refus catégorique et exige la libération de tous les « otages politiques »

Si certains espéraient que le leader de Pastef allait être d’accord sur tout ce qui lui tombe sous le nez pour sa libération, le recul s’impose. Ousmane Sonko a lors de son face-à-face avec le juge, posé un acte de bravoure. D’après les informations, le président des Patriotes auraient refusé de signer le protocole d’accord pour sa liberté provisoire.

 

Le leader de Pastef n’est pas prêt à tomber d’accord sur tout même pour retrouver sa liberté. Selon les informations parvenues à Metrodakar, Ousmane Sonko aurait refusé de signer le protocole d’accord pour sa liberté provisoire. Ainsi, il exige tout de même à ce que l’on libère tous les « otages politiques » du gouvernement en place.

Pour rappel, le troisième aux élections présidentielles de 2019 a été arrêté pour troubles à l’ordre public alors qu’il se rendait au tribunal pour répondre des actes qui lui sont reprochés. Son arrestation et celle de plusieurs activistes a selon le camp des opposants, confirmé le projet du régime en place de liquider tout adversaire politique présent sur le chemin du Chef de l’Etat.

METRODAKAR