Les informations sur le patrimoine d’Idrissa Seck président du CESE ont coulé aux oreilles des médias sénégalais. Afin de défriper la situation, le Président Sall a remonté hier au palais, l’archiduc de Rewmi. L’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) qui a tenté de laver ses mains sur cette affaire, s’est quand même pris une douche froide. Selon les informations, Macky Sall ne digérerait pas le fait que la confidentialité de cet organe soit devenu matière à polémique.

Divulgation d’informations: Macky tape le point sur la table

Qui a bien pu être aux commandes de la divulgation du patrimoine d’Idrissa Seck? Dans un communiqué parvenu à la presse hier, la cellule chargée de la communication d’OFNAC a tenu à préciser que « les informations dont il est fait dans lesdits articles n’engagent que leurs auteurs et ne sauraient émaner de ses services« . Ainsi l’OFNAC tire sa note de fin. Selon les informations partagées par le site « Rewmi », le Chef de l’Etat Macky Sall semblerait ne pas lâcher le morceau tant que l’affaire n’est pas tiré au clair.

L’appel au palais

Plongé au cœur d’une polémique qui ne risque pas prendre fin au lendemain, Idrissa Seck semble bien être froissé par cet épisode. L’appel n’a pas tardé. Son allié du moment le Président Sall, a tenu à arrondir les angles et l’invité au Palais. « Le Président a tapé le point sur la table. Les deux hommes se sont compris« , indique le site.

METRODAKAR

Partager.

Commenter