Ousmane Sonko sous le coup des charges qui pèsent contre lui, a bénéficié ce lundi 8 mars 2021, d’une liberté provisoire délibérée par le doyen des juges. A l’issu de la marche qui a finalement abouti à une épisode d’affrontements entre forces de l’ordre et manifestants, le leader de Pastef a décidé de faire face à la presse pour s’adresser aux sénégalais. Sur sa déclaration Ousmane Sonko estime que les jeunes sénégalais méritent d’être salués.

 

Ousmane Sonko fait actuellement face à la presse nationale. Le leader de Pastef a avant de débuter son discours, observé une minute de silence pour rendre hommage aux personnes qui ont perdu la vie lors des manifestations. Ainsi selon le député, le Sénégal a une « jeunesse formidable », qui n’ont pas daigné à combattre durement les abus du pouvoir en place.

« Continuons cette mobilisation. Mais que cette mobilisation soit pacifique », exhorte t-il avant d’ajouter, « Ayons tous un engagement politique pour servir le peuple(…)Moi Ousmane Sonko, je ne mérite pas ce peuple ».

METRODAKAR 

 

Partager.

Commenter