Les Chinois arrêtés dans l’affaire du trafic de médicaments à la Patte d’Oie Builders ont commis un pool d’avocats, dont Me El Hadji Diouf.

Me El Hadji Diouf et Cie face à la presse 

Contacté par Senego, l’avocat à la Cour parle d’une campagne de dénigrement de leurs clients. Après l’obtention de l’autorisation du bâtonnier de l’ordre des avocats, Me El Hadji Diouf convie la presse ce lundi à partir 14 heures dans un hôtel de la place.

Rappel

Une importante quantité de médicaments d’une valeur de plusieurs milliards de F Cfa a été saisie par la Sûreté Urbaine (SU) jeudi dernier, à la Patte d’Oie builders.

Marchandise 

La marchandise était stockée dans une maison délabrée. En détail, il s’agit de glucose, de perfuseurs, seringues, alcool dissimulés dans les cuisines et les toilettes de la maison à même le sol. En plus, le bâtiment qui compte 20 chambres, toutes utilisées pour stocker des produits pharmaceutiques, montre l’étendue de ce trafic.

Partager.

Commenter