Le tournoi de football à Yeumbeul-Sud qui a dégénéré en une violente bagarre ayant entraîné la mort de Ousseynou Ndiaye va désormais se poursuivre au plan judiciaire. Le drame a eu lieu, avant-hier, au terrain Natangué d’Afi sis dans la commune de Yeumbeul Sud.

Le soldat Souleymane D., a brisé le cou de Ousseynou Ndiaye, gérant de l’arsenal mystique adverse « Tottenham ». Le militaire lui fait une prise et lui casse le cou en l’envoyant au sol.

L’auteur présumé de la mort de Ousseynou Ndiaye a été identifié par la police. Ce dernier est un commando-marin, est un caporal du bataillon des commandos de marine. Il est spécialisé dans le « fusco ». Il a obtenu un certificat d’aptitude professionnelle d’aide-infirmier et un autre certificat technique. Lors d’une perquisition de la police, beaucoup de munitions de guerre (fusils d’assaut M-16) ont été trouvés chez le commando marin.

Ses deux frères qui ont facilité sa fuite ont été épinglés et placés en garde à vue après la perquisition de la chambre du militaire où des munitions de guerre ont été découvertes par la police.

Partager.

Commenter