Avec l’affaire Dudu, on se rend compte que le nombre croissant de médias sociaux nuit toujours autant. Beaucoup de personnes tardent à faire la différence entre le virtuel et le réel. Certains vont même jusqu’à y publier des photos et vidéos intimes.

Ce qui constitue un fait dangereux, puis que les auteurs sont presque toujours à la merci de maîtres chanteurs pouvant ruiner leur vie en partageant ce pan de leur vie privée. C’est d’ailleurs le cas de Dudu de la série « Adja ». Dans un entretien accordé à Senenews, l’acteur producteur Tapha Sarr est largement revenu sur les causes de ce phénomène avant d’inviter les artistes à plus de prudence.

L’acteur Dudu, de la série Adja, a vu une de ses vidéos intimes être divulguée sur la toile. A la baguette ? Adamo ! Ce Sénégalais établi à l’étranger n’en est pas à son coup d’essai et pour cause, il publie souvent des vidéos peu commodes de Sénégalais.

S’il dit faire ça pour contraindre les plus jeunes à faire attention, il n’en ruine pas moins des réputations. Dudu ne dira pas le contraire, lui qui est quasiment hué sur les réseaux sociaux à cause de la vidéo en question.

Lomotif, les premiers interpellés n’ont pas servi de leçon

Le tribunal pour enfants de Dakar a prononcé la même peine infligée aux majeurs, impliqués dans cette histoire de « fête du sexe ». Après avoir purgé un mois de prison ferme au fort B, les jeunes A.D, Nd.D, El.M.D, M.S et S.S seront admis à l’Aemo, centre de réinsertion pour enfant pendant un mois.

Où ils seront soumis à des corrections pour les faire regretter cette affaire de « Lomotif » en filmant leurs ébats sexuels. Ceci avait choqué les internautes, battant le nombre de vues en 24 heures.

Partager.

Commenter