Dans un communiqué daté du 29 novembre 2020, les homosexuels de France ont saisi le gouvernement de France pour qu’il prenne des sanctions administratives contre Mame Mactar Gueye de l’Ong Jamra et Serigne Modou Lo Ngabou de Safinatoul Amane, qu’ils qualifient de  »dirigeants extrémistes ».

La colère des lobbies homosexuels de France a trouvé un nouvelle cible, Mame Mactar Gueye de Jamra. Ce dernier est accusé d’être le premier soutien de Serigne Modou Lo Ngabou de Safinatoul Amane, le responsable religieux qui avait fait expulser de Touba des homosexuels et des prostituées lors du Magal.

Perçus comme des  »dirigeants extrémistes », Mame Mactar Gueye de Jamra et Serigne Modou Lo Ngabou ont été signalés au ministre Français de l’intérieur, Gérard Darmanin. La communauté LGBT exige la non-admission des deux nommés à l’espace Schengen.

METRODAKAR

 

 

Partager.

Commenter