Le rappeur « 10 000 problèmes » est dans de sales draps. Il a été arrêté par les éléments de la Division des Investigations Criminelles, à la suite de sa participation aux manifestations nocturnes qui ont eu lieu le premier jour de l’état d’urgence décrété par le Président Macky Sall dans les régions de Dakar et Thiès.

« 10 000 problèmes » arrêté par la DIC 

Le rappeur « 10 000 » problèmes a été arrêté ce jeudi 7 janvier aux environs de 16 heures, par les éléments de la Division des Investigations Criminelles. Une interpellation qui fait suite à sa participation aux incidents nocturnes qui ont eu lieu le premier jour de l’état d’urgence décrété par le Chef de l’Etat Macky Sall dans les régions de Dakar et Thiès. Pour rappel, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans la nuit du mercredi 6 janvier, on voit le rappeur convier les jeunes de la médina à violer le couvre-feu.

Des faits graves qui peuvent conduire le rappeur en prison…

Selon « Libération », « 10 000 problèmes » est accusé de trouble à l’ordre public, incitation à la violence et participation à une manifestation illégale. Pour ces faits graves, le rappeur risque d’être à nouvelle fois emprisonné. Actuellement déféré au parquet, il sera présenté au maître des poursuites ce vendredi.

METRODAKAR 

Partager.

Commenter