Après avoir prononcé des propos jugés « racistes » ayant abouti au report du match de Ligue des champions entre Paris SG et Basaksehir, l’arbitre Roumain Sebastian Coltescu se retrouve au cœur d’un énorme scandale et risque une lourde suspension au terme de l’enquête disciplinaire annoncée mercredi par l’UEFA. 

L’UEFA annonce l’ouverture d’une enquête disciplinaire

L’affaire sur les propos jugés « racistes » proférés par le 4e arbitre Roumain Sebastian Coltescu lors de la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et l’Istanbul Basaksehir, est loin d’être terminée. En effet, l’Union Européenne des Associations de Football (UEFA) a annoncé hier mercredi, l’ouverture d’une enquête disciplinaire visant à situer les responsabilités des acteurs de la querelle survenue à la 13e minute du match. Selon plusieurs médias spécialisés, l’arbitre Roumain risque une lourde suspension, telle que prévue par l’article 14 en vigueur dans ce type de cas.

Coltescu passible d’une « suspension d’au moins dix matches… » ?

Selon l’article 14 qui prévoit la sanction dans ce genre de cas, « toute personne (…) qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou d’un groupe de personnes pour quelques motif que ce soit, notamment sa couleur de peau, sa race, sa religion, son éthique, son sexe, ou son orientation sexuelle, sera passible d’une suspension d’au moins dix matches ou pour une durée déterminée, ou de toute autre sanction appropriée ».

METRODAKAR

Partager.

Commenter