Le ministre des Collectivités territoriales Oumar Gueye a estimé que le Code général des collectivités locales ne reconnaît pas la ville en tant qu’entité territoriale, mais plutôt les communes et les départements. Un argument qui ne tient pas selon les conseillers municipaux à Dakar, qui ont contesté contre cet avis. Au moment où Dakar refuse catégoriquement de perdre son statut, Rufisque souhaite un statut spécial pour les villes. 

Suppression des villes: le ministre Oumar Gueye évoque le Code général des collectivités locales

Le ministre des Collectivités territoriales Oumar Gueye a, estimé que la ville n’a plus raison d’exister. Selon lui, le Code général des collectivités locales ne reconnaît pas la ville. Ce sont plutôt les communes et les départements qui sont considérés en tant qu’entités territoriales. Ce raisonnement n’est cependant pas partagé au vu des dénégations faites par les conseillers municipaux à Dakar.

« Il est impensable que la capitale du Sénégal ne soit pas une ville » !

Moussa Sow, conseiller municipal à la ville de Dakar, a fait part de son opposition à l’avis du ministre Oumar Gueye. Selon lui, « il est impensable que la capitale du Sénégal ne soit pas une ville ». Babacar Thioye Bâ, conseiller spécial du maire de Dakar a quant à lui estimé que, « dire que le Code général des collectivités territoriales ne prévoit que le département et la commune comme collectivités territoriales, c’est soit de la mauvaise foi caractérisée, soit une ignorance coupable des dispositions qui régissent la décentralisation dans notre pays ». Pour le maire de Rufisque Est Boubacar Albé Ndoye, le maintien des villes en tant qu’entité territoriales est impératif. Toutefois selon le maire, elles doivent avoir un « statut spécial ».

METRODAKAR

Partager.

Commenter