Le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla a été interpellé hier à l’Assemblée Nationale par la députée Aïda Mbodj, sur la question de l’interdiction du port du voile islamique à l’institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar. L’établissement scolaire français aurait, selon les informations fournies par la députée, refusé la réinscription des filles voilées dans son enceinte.

« Les autorités de cette institution ont refusé la réinscription des filles voilées »

L’établissement scolaire catholique Sainte Jeanne d’Arc de Dakar est, selon les informations partagées par la député Aïda Mbodj, toujours campée sur sa décision d’interdiction du port du voile islamique dans son enceinte. Hier à l’Assemblée Nationale, le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla a été interpellé sur cette question par la députée. D’après cette dernière, « les autorités de cette institution ont refusé la réinscription des filles voilées ».

L’interdiction du port du voile en milieu scolaire: une mesure contraire à la Constitution du Sénégal?

En 2019, le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam avait convoqué l’administration de l’école Saint Joseph de Cluny, qui avait interdit le port du voile lors de la rentrée du 2 septembre 2019, afin de discuter sur la question. En effet, le ministre avait indiqué que cette mesure d’interdiction était contraire à la Constitution du Sénégal. Malgré cette précision, l’institution Sainte Jeanne d’Arc et d’autres établissements catholiques continuent d’appliquer cette règle inscrite dans leurs règlements intérieurs.

METRODAKAR

 

 

Partager.

Commenter