Au Sénégal, il s’avère que certains jeunes s’initient au tabac avant l’âge de 15 ans, selon le docteur Oumar Ba, coordonnateur du Programme national de lutte contre le tabac. Pour remédier à cette situation, Oumar Ba annonce de nouvelles mesures qui vont être adoptées pour mettre le tabac hors portée des enfants. Une initiative qui va certainement affecter les amoureux de la nicotine car d’après le docteur, un nouveau décret sera publié pour réglementer sa vente.

Enquête nationale de tabagisme: un bref état de la situation

Une enquête nationale de tabagisme chez les enfants âgés de moins de 15 ans vient d’être terminée. Selon le docteur Oumar Ba, « 14,5% des enfants âgés de moins de 15 ans au Sénégal » s’habituent au tabac. « Dans tous les pays du monde, le tabac doit être vendu dans des boutiques dédiées », a t-il rappelé. Mais au Sénégal, des commerçants continuent de vendre le produit aux enfants, malgré la loi interdisant sa vente aux mineurs.

« Rendre le tabac moins accessible »: les nouvelles mesures annoncées par Oumar Ba

Oumar Ba annonce que le tabac sera mis hors portée des petites bourses, retiré des sites de vente de produits alimentaires et hors portée des enfants. Il informe par ailleurs que le prochain décret (anti-tabac) va définir « les conditions, les formes et les normes de vente du tabac ». M. Ba estime que leur plan stratégique est « très ambitieux », et s’ils obtiennent un financement, beaucoup de choses vont changer.

METRODAKAR

 

Partager.

Commenter